[MonstersRace19] Round#1 Pau by g1tox

La colonie est de retour et en 2019 cela commence dans le sud!!

Mercredi, départ au petit matin, on profite du « pont » (viaduc ?) pour prendre notre temps.
Halte à Bordeaux pour un déjeuner (merci Cédric) et puis 30mins plus loin pour un caf (merci Brousto). Tellement pépouse que l’on prend le temps de se perdre et d’allonger le trajet d’une heure. S’en suit : arrivage circuit, coucou, bisous, installation, placement, soirée et dodo.

Jeudi, c’est training, on s’offre la journée pour reprendre nos marques oubliées depuis 2ans.
Les débuts sont difficiles et le physique montre clairement des signes de faiblesse. À la seconde session du matin, Je rentre avant la fin (mec en carton), mais des retardataires se font désirer. Il s’avère que le PingouiN a glissé sur la banquise et a fondu sur un autre pilote MR. Le PingouiN à l’aile endommagé, il partira à l’hosto de Bayonne. MagiqLolo, l’autre pilote, va bien mais ça moto ce n’est pas la même… Après avoir laissé partir le PingouiN je m’atèle à faciliter la tâche à Magiq pour maximiser ses chances de repartir pour ce weekend et dissiper un discret gout amer qu’il dissimule plutôt bien. L’aprèm arrive et le retour du training aussi. 2 sessions dans le vent, il faut absolument rouler les 2 dernières ! Pas facile de repartir après la chute du PingouiN. Mais j’y travaille et je sens bien que je prends doucement mais sûrement mes aises. S’en suit la soirée, la mécanique nocturne, les délires, le dodo !

Vendredi, c’est repos ! Loin d’être un athlète, l’homme a besoin de repos. Un peu d’huile dans la fourche, un a/r à Bayonne pour récupérer le « manchot », de la mécanique sur les autres meules, les derniers pilotes qui arrivent et la grosse soirée ! #PainDeMie #CoucheLeToude

Samedi, c’est le grand jour. On ne commence pas tard avec la qualif. Le temps est mitigé… Piste humide mais plus de pluie. Je décide de mettre les pluies et ce n’est pas le cas de tout le monde #Flemme. Je pars pépouse et je fais chauffer doucement. Après quelques tours je sors => 6ème. Hum… entre fatigue et économie des pluies j’hésite à y retourner. Au final j’y retourne pour le sport. Je donne un peu plus et OP => 2ème. Inattendu !
L’aprem, c’est la course. Première de la saison, second sur la ligne, la pression est là… Faut pas déconner car y’a des crèves la dalle derrière ! Piste déclarée mouillée (bien qu’elle soit sèche) => 2tours de chauffe et 9tours de course, bien pour mon physique ça. Tours de chauffe, wheeling, tirage de bourre avec jean kri, j’arrive après les 2 tours et je me dis que je me suis déjà bien cramé. Stress, fin de drapeau rouge, feux rouges, extinction. Bon départ, les pros passent rapidement devant. Au bout de quelques tours je suis 5ème, puis 6ème quand Gégé me rattrape. La fatigue vient vite, la jambe droite se raidit. Je profite de la ligne droite pour la détendre (on croirait un pilote motogp ?). Je profite de l’épingle après le toboggan pour voir ou sont mes poursuivants. Je gère l’effort jusqu’au dernier tour ou je remets une louche pour contrer un retour en force de richard. « Grâce » à la panne d’essence de Gégé je fini 5ème. Inespéré 😛 . La journée se clôture en beauté, apéro commun et grignotage, délire et j’en passe. #Ninja.

Dimanche, c’est la der. Au matin, le dos tiraille. Je sens déjà que la hargne n’est pas la même qu’hier, mais je fais bonne figure. 12tours, ça ne va pas être la même ! Au tour de chauffe je n’arrive même pas à faire le petit wheeling qui va bien. 5ème sur la ligne, les feux s’allument, focus, extinction ! Pas mauvais départ, je manque même de doublier Den en sorti de paf. Je « tiens » le groupe de tête 1 tour, mais mes poursuivants sont plus féroces qu’en course 1. J’arrive très vite dans les 9ème. Le corps souffre, je tiens pas le rythme, en me doublant, zangief me redonnera du peps. Après 1 tour de poursuite je repasse devant. Mais cela me fatigue… je décide de le laisser repasser pour réattaquer plus tard. Malheureusement le corps a explosé au 10ème tour. Je perdrais encore 3-4 places avant le drapeau qui me délivrera. 13ème position. Le physique fait grandement défaut…

Le monstershow de la veille arrive en même temps que le podium. Après une plaisante et interminable liste de pilotes, mon nom sort ! 5ème. La meule évolue au fil des années et cela paye doucement mais surement. L’un de mes meilleurs scores !
Je termine ce premier weekend à la 7ème place au général, ce qui est plutôt honorable.

On terminera notre weekend chez Cube qui nous hébergera et nous nourrira durant notre périple hospitalier du lundi. Merci 1000 fois !

À nos voisins de tonnelle qui nous ont bien fait rire, aux nouveaux qui ont bien pris le pli, à l’entraide, aux apéros, au staff, aux ami(e)s qui font avec, à mon coéquipier (qui fait avec), à ma petite femme (qui fait avec), Merci.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *