RT VIN VIN ET HUNS

Tu veux du récit qui parle de jus de raisin fermenté et de Attila ? C’est vrai qu’un peu d’histoire et de culture ne fait pas de mal !

Dimanche le groupe 1 (Alex, Rémi et Max) part.

Lundi le groupe 1 arrive à La Rochelle.

Lundi le groupe 2 (Rody) part et arrive à La Rochelle.

Mardi groupes 1 et 2 bricolent et picolent !

Mercredi, le groupe 3 (Féedulogis & PingouiN) part après des petites nuits les semaines précédentes. On entame les lignes droites qui relient les Essarts à La Rochelle… A Chartres on craque ; pause au mackrado.

Quitte à faire du sale…

Quelques paysages sympas dans la Bauce et nous voilà à Tours. On se tape une averse, sinon c’est triché ! Pause dej à Saumur suivi d’une pause café chez le frangin du PingouiN.

On fait en sorte de garder nos slips au sec !

Direction Mazieres en Gâtine, où, comme par hasard, on retrouve 5 lascars qu’on connaît ! On part à St Médard d’Aunis (en fait le point de chute n’est pas vraiment à La Rochelle (mais on garde du suspense !)). Apéro, bbq, feu d’artifice, moto de nuit, on apprécie les éclairages performants de nos machines !

Une nuit à La Rochelle

Jeudi, départ vers l’Est ! On commence par une pause chez Prostart. On teste le pumptrack en tenue de moto, c’est pas l’idéal… Pause dej proche d’Angoulême, le trajet a été long jusque là… UN PEU COMME MA B*TE ! Après Angoulême on a enfin un peu de virages, on a aussi des routes larges comme une voiture sans permis, avec des trous, de l’herbe et de la mousse (pas celle qui se boit)… Lac de Vassivière, TERMINUS ! Bières, bivouac, feu, hop !

On essaye de faire des photos d’influenceurs, mais on arrive pas à avoir le niveau !

Vendredi On part du Lac, direction Clermont pour que PingouiN choppe des bottes. Il peut, il caille. Le Hornet perd un cylindre. Rody, Clément et PingouiN partent en éclaireurs (surtout que la pause dej des magasins approche). Max, Rémi et Alex ont démarré le Hornet, rupteurs, le 4ème cylindre revient. Une réparation comme on aime ! Resto chez Dafy, au chaud et au sec ! On repart, C H A R A D E ! On est pas dans une ambiance d’arsouille alors on ne fera que trois tours (mais à fond quand même). On s’enfonce dans l’Auvergne… Pluie, traversée de nuage, pluie, traversée de nuage, on alterne. Col de la Croix Saint Robert, à fond, en haut, on s’équipe full pluie motos + bonhommes. On repart, on voit AU MOINS àààà 30 mètres ! On se retrouve dans une ferme, l’agriculteur se mare, nous indique notre route. On continue d’alterner entre pluie et traversées de nuages. On arrive au camping. On a bizarrement pas trop envie de planter les tentes sous l’eau et passer la soirée à compter les gouttes. La gérante nous envoie dans un gîte à côté, il y a de quoi accueillir six motards mouillés ! Courses, retour au gîte, apéro, carbo, dodo !
Samedi on déguste le petit déjeuner préparé avec amour, jus d’orange frais, café (thé pour les mecs chelous), croissants. Dehors y a du brouillard, on espère qu’en perdant en altitude on gagnera en météo.

On est bien, aux Pays Bas !

Raté, on se tape bruine et nuages. Rody fait un high side, sort dans l’herbe, mais… Pas de chute ! Pour le midi on pense que c’est une bonne idée de se poser au Lac d’Aubusson, mais le parking est payant, on fait le tour du lac, chemin boueux en pneus route, en descente, ça va, il fait la largueur des motos avec les sacoches ! On se pose sur le ponton, une dame arrive et part promener ses chiens… Dans le lac. Elle nous indique un chemin pour repartir… Y a une chaîne en haut. Max passe, repeint Rody à grands coups de boue. Féedulogis passe, je retire le cadenas, puis la chaîne. On passe le reste des motos, non sans mal et une sieste du Fazer. Je referme la chaîne. Ni vus ni connus. Quelques virages, liiiiiiiiiiiiiignes droites dans la région de Vichy. Fait chaud. Oui, toujours jamais contents ! Puis, enfin le Morvan ! Virages, pause à poil à poil. Virages, session rallye routier, courses, session rallye routier, bivouac au barrage de Chaumeçon. Pas de réseau, on part en chercher, au stop le Fazer décide de faire une pause (tête de fourche, coque arrière, poignée passager embout de guidon et levier d’embrayage ont kiffé(ça fait que deux chutes dans la journée)). Apero, pas de feu, raviolis, flan, bisous !
Dimanche 9h, on arrive au bar de Brassy, machine à café en panne. On se rabat sur du thé, les locaux se rabattent sur du vin blanc, les originaux sur du rosé. Le temps de pauses techniques, on a réussi à construire un itinéraire pas trop merdique du Morvan à Dourdan. La machine à café refonctionne, on s’en jette un derrière la cravatte ! Quelques arsouilles, des graviers, des graviers, des graviers, de l’arsouille, pause midi au bord de l’étang des Regains. C’est drôle (manger redonne des forces, tout ça).Rémi et Alex nous abandonnent à Dourdan, puis Féedulogis à Cernay. Rody et Max me quittent à Montigny. Ainsi se termine cette petite balade !

Pour une conclusion originale, je finirai, pour une fois, sur des remerciements ;
Merci Tix&Elise
Merci les gars
Merci les fabricants de RoadBook
Merci les ouvreurs

Merde, on a oublié l’histoire d’Attila !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.